Elsass Lisbeth Jeunes : de l'expérience accumulée !

Publié le par Jean-Sébastien NOTTER

Entre deux étapes du Circuit Jeunes, quelques-uns de nos jeunes joueurs et joueuses se sont à nouveau frottés à un Tournoi Open.

En effet, après le Tournoi du Bollwerk, en début de saison, c’est le Tournoi Elsass Lisbeth Jeunes du club de l’Entente Staffelfelden – Bollwiller qui a accueilli 8 de nos jeunes « lascars » ce week-end !

Avec des tableaux très relevés, les rencontres étaient pour la plupart d’un niveau nettement supérieur au Circuit Jeunes et les affrontements n’ont pas été de tout repos.

Chez les filles, tout d’abord, Luce et Nadège se sont retrouvées dans des poules uniques en simple et en double, en compagnies de joueuses classées D, voire C ! La différence de niveau s’est surtout fait ressentir en double, où le peu d’expérience (malheureusement associé à une démobilisation générale. . .) a été rédhibitoire. Opposées aux vice-championnes de France benjamines 2006, actuellement minimes, elles sont dépassées malgré leur catégorie d'âge supérieure ! En simple, Luce arrive tout de même à terminer deuxième de la poule avec deux victoires. En minime, Anna, handicapée par de nombreuses fautes directes, ne peut rien faire face à des adversaires nettement au-dessus techniquement.

Pour les garçons, le bilan est plus positif. Kevin se hisse jusqu’en demi-finale après un parcours intelligemment maîtrisé. Face à des adversaires coriaces, il a su hausser son niveau de jeu au bon moment. Malheureusement, à une marche de la finale, c’est le physique qui lâche. Usé par un week-end bien rempli, il ne peut se résoudre qu’à céder le match face à un joueur intraitable. Pour Valentin, la route s’est arrêtée après des matchs de poule compliqués. Vacillant mentalement, il s’incline notamment face au futur finaliste. Ses résultats ne sont pas forcément illogiques, mais avec un peu plus de self-control, la manière aurait pu être un peu plus belle !

Associé en double, nos deux minimes, se défendent très bien durant la première phase, mais là encore, les tableaux sont difficiles. Malgré un excellente combativité (notamment lors du dernier match perdu en 3 sets serrés), la route s’est arrêtée avant la phase finale.

Pour Quentin, le bilan du week-end est très positif. Avec un état d’esprit des meilleurs jours, il obtient trois succès samedi après-midi qui lui donnent le droit de participer aux quart de finales dimanche matin. Retrouvant une vieille connaissance du Circuit Jeunes, il sait ce qui l’attend sur le terrain. Le niveau technique de son adversaire est nettement au-dessus, mais l’envie de bien faire lui permet quand même de s’accroché, malgré la défaite.

Dans le même temps, les destins de Pierre et Loan se suivent. Absents des phases finales, ils ont fait ce qu’il ont pu pour limiter les dégâts dans les matchs de poule. Les écarts de niveau très importants, surtout d’un point de vue technique, ont rendu la tâche difficile.

 

Enfin, seule paire inscrite en mixte, Anna et Pierre, associés pour la première fois, ont surpris lors de leur deux premiers matchs avant de s’effondrer mentalement dans le dernier. Tout avait pourtant bien commencé, avec une association qui portait ses fruits, mais face à une paire avec plus de répondant, ils n’ont pas su tenir ! Dommage. 

Pour conclure, le bilan général tend plutôt vers l'optimisme. Un tournoi de ce type ne peut être que formateur pour la suite.Ce sont surtout des lacunes techniques qui ont été les causes des différentes défaites.

Cela dit, l’état d’esprit général est malheureusement trop inconstant d’un match à l’autre. La motivation et l’envie, très souvent présentes, se perdent un peu trop vite dans l’adversité ou face à des adversaires perçus comme intouchables avant même d’arriver sur le terrain ! Il faudra savoir se battre (aussi bien en match, qu’à l’entraînement !), pour espérer un jour atteindre le niveau des meilleurs joueurs que l’on a pu voir ce week-end !

Certains y arrivent, alors pourquoi pas vous ??

Publié dans Jeunes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article